La Tanzanie mise beaucoup sur le thé

La Tanzanie envisage d’installer un marché de vente aux enchères de son thé.

plantation de thé en Tanzanie
Plantation de thé en Tanzanie

Chemin de terre et quelques maisons parmi les plantations de thé dans les hauts plateaux de Mufindi en Tanzanie, en Afrique, situés entre le parc national Ruaha et la réserve de gibier de Selous. (Getty Images Photo / jeu)

La Tanzanie, un producteur de thé d’Afrique de l’est de taille moyenne, a annoncé son ambition d’accroître de manière significative sa production et de jeter les bases d’une vente aux enchères régionale pour concurrencer la vente aux enchères de Mombasa, au Kenya, la deuxième plus grande au monde.

Le pays a désigné cinq régions en croissance à cibler, dont Njombe, où Unilever Tea Tanzania (Lipton) a récemment achevé la mise à niveau d’une usine de 18 milliards de shillings (8 millions d’euros). L’usine achète 70% de sa feuille verte à des petits producteurs locaux. Le reste est cultivé sur un domaine de 1000 acres (400 hectares). Les autres régions comprennent Iringa, Mbeya, Tanga et Kagera.

Le thé est cultivé sur 56 000 acres (22 721 hectares) et on prévoit de l’étendre à 62 000 acres (25 000 hectares) au cours des cinq prochaines années.

Les enchères de thé à Mombasa vendent, stockent et expédient la majeure partie du thé africain, notamment entre 5 000 et 8 000 tonnes métriques de thé noir, principalement de Tanzanie. Pour réussir, une vente aux enchères concurrente à Dar es-Salaam doit stocker et expédier d’importantes quantités d’une variété de thé. 

Étant donné que le volume est essentiel au succès, la vente aux enchères inviterait probablement les producteurs de la Zambie, du Malawi, du Mozambique et du Zimbabwe limitrophes à participer, réduisant ainsi les frais de transport des producteurs. La distance entre Harare, Zimbabwe et Mombasa est de 2 800 kilomètres et le trajet dure 45 heures. Mombasa attire actuellement 70 acheteurs de 50 pays avec une offre de thé développée dans 10 pays. C’est la seule vente aux enchères de thé qui accepte du thé de plus d’un pays. L’Ouganda a brièvement envisagé d’établir une vente aux enchères nationale de thé à Kampala, mais a depuis annulé sa décision. Le thé expédié de Kampala à Mombasa parcourt 1 200 kilomètres et le trajet dure 21,5 heures.

Othieno Odoi, responsable de la planification des échanges à la National Planning Authority de l’Ouganda, a exprimé une plainte commune : « Une fois que notre thé est exporté via Mombasa, il perd son identité faute d’un emballage approprié. Cela signifie qu’il hérite du Kenya comme origine sur le marché de l’exportation, perdant son identité au profit du Kenya », a-t-il déclaré. L’Ouganda a vendu 30 000 tonnes de thé à Mombasa l’année dernière. Le Rwanda en a vendu 10 000, suivi de la Tanzanie, du Burundi, du Mozambique, de l’Éthiopie et de Madagascar.

Cueillette de thé en Tanzanie
Cueillette de thé en Tanzanie

Les travailleurs au loin occupés à cueillir du thé dans les plantations de thé du sud de la Tanzanie. (Getty Images Photo / JfJacobsz)

Le thé vendu par la Tanzanie a rapporté en moyenne 3,30 dollar le kilo l’an dernier, tandis que le thé rwandais était en moyenne de 6 dollars le kilo à Mombasa.

La construction d’entrepôts pour le stockage en vrac du thé est prévue ainsi que d’autres améliorations d’infrastructure dans l’espoir d’obtenir de meilleurs prix que le thé tanzanien vendu au Kenya. Le ministre de l’Agriculture cherche à améliorer la productivité des cultures de rapport traditionnelles, notamment le café, les noix de cajou, le coton, le thé, le pyrèthre et le sisal.

Environ la moitié des terres tanzaniennes sous thé (11 272 hectares) sont cultivées dans de grandes exploitations, dont 11 449 hectares appartiennent à des producteurs qui produisent du thé destiné à l’exportation.

Retrouvez notre meilleur thé bio grand cru provenant du Rwanda :

Rwanda Rukeri White Highlands Bio

Nous espérons avoir pour les années à venir, davantage de thés provenant dans ces pays et pouvoir vous faire découvrir des thés exceptionnels venus d’Afrique !

Source: Afrique de l’EstIPP Media

A lire également :

Un commentaire sur “La Tanzanie mise beaucoup sur le thé

  1. Pingback: Le thé du Kenya sera plus propre grâce à la banque mondiale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *