Histoire du Thé Oolong

Le thé Oolong , du nom de son créateur, est un thé chinois aux caractéristiques uniques et distinctives, produit principalement dans le Fujian, le Guangdong et Taiwan. La beauté orientale taïwanaise est également connue sous le nom de thé Formosa, ou – en raison de son abondance de pekoe blanc – de thé oolong à pointe blanche.

Au début du 19ème siècle, l’ambassadeur britannique en Chine dédia du thé Oolong à la reine d’Angleterre. La reine était très séduite par son goût et son arôme uniques, ainsi que par son apparence distinctive – très différente de tous les thés vus auparavant en Angleterre – et lui a donné le nom de « Beauté orientale ».

En tant que thé légèrement oxydé, l’Oolong a un goût et un arôme qui se situe entre les thés verts et les thés noirs . Les types individuels de thé Oolong peuvent aller de presque comme un thé vert à presque comme un thé noir, en fonction du degré d’oxydation au cours du traitement.

Thé TieGuanYin Formosa Thé Oolong Bio Le Temps du Thé
Thé TieGuanYin Formosa Thé Oolong Bio Le Temps du Thé

Prédécesseur d’Oolong – thé Beiyuan

Le thé Oolong a commencé dans la province du Fujian, avec une histoire qui remonte à plus de 1000 ans, à une forme de thé traditionnelle appelée thé Beiyuan. Le thé Beiyuan était le plus ancien thé d’hommage connu (un thé offert en hommage à l’empereur ou à la famille royale) produit dans le Fujian, et l’un des thés les plus connus produits pendant la dynastie des Song. 

La région de Beiyuan est située autour de la montagne Phoenix, dans le Fujian, et produisait du thé depuis la dynastie Tang. Ce thé était un type de thé comprimé, avec les feuilles comprimées en gâteaux. Lorsque ceux-ci se sont démodés de la royauté, la région a commencé à produire un thé en vrac partiellement oxydé – le thé Oolong original.

La légende sur ses origines

Il existe une légende séparée sur les origines d’Oolong. Pendant la dynastie Qing, un cultivateur de thé du Fujian était en train de cueillir du thé un jour où il a vu un cerf. Décidant de chasser le cerf au lieu de transformer le thé cueilli, il ne put terminer le thé que le lendemain. Cependant, à ce moment-là, les bords des feuilles s’étaient partiellement oxydés et avaient dégagé un bon arôme surprenant. 

Alors, décidant de terminer le traitement comme d’habitude, il fut surpris de constater que le thé résultant avait un goût complètement nouveau et sucré, sans aucune amertume habituellement produite. Le surnom de ce gars était Oolong, et ainsi le nouveau thé a été nommé d’après lui.

Cerf arbre brume

L’histoire du thé taïwanais Oolong

Au début des années 1800, un marchand de thé du Fujian apporta quelques graines à Taiwan pour voir si les plantes y poussaient bien. Cela s’est avéré très fructueux et, dans les années suivantes, la production de thé à Taiwan est devenue très répandue. Cependant, pendant la première moitié du siècle, la plus grande partie du thé a été renvoyée dans le Fujian pour y être transformée. 

Cela a changé en 1868 lorsqu’un Britannique, John Dodd, a décidé que c’était extrêmement inefficace et a donc engagé des maîtres du thé du Fujian pour installer le traitement du thé à Taipai. Cela a très bien fonctionné et l’année suivante, Dodd a expédié 127 tonnes de ce que l’on appelait alors du thé Formosa aux États-Unis, où il a connu un grand succès. Depuis lors, le thé Oolong est le type de thé le plus exporté de Taïwan.

Conseils et préparation du Thé Oolong

La plupart des thés oolongs sont mieux préparés à une température de l’eau de 85 à 95°C, avec un temps d’infusion d’environ 3-5 minutes. Bien qu’il s’agisse d’une bonne règle empirique, les températures suggérées peuvent varier selon le type de oolong ainsi que l’oxydation présente dans la feuille sèche.

Les thés Oolong peuvent être infusés plusieurs fois et contrairement à la plupart des autres types de thé. Les oolongs s’améliorent et se transforment à chaque infusion. Dans la plupart des cas, la 4ème ou 5ème infusion est souvent le meilleur. Pour des résultats optimaux, vous pouvez augmenter légèrement la température d’infusion après les premières minutes pour libérer plus de potentiel gustatif. Il est également suggéré d’utiliser environ 1 cuillère à café par tasse de 20 cl pour les oolongs roulés et 1 cuillère à soupe par tasse de 20 cl pour les oolongs à feuilles longues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5% de réduction
Pas de cadeau !
Pas loin !
Presque !
10% de réduction
Livre offert
Pas de cadeau !
Pas de chance !
Presque !
5% de réduction
Pas de cadeau !
Pas de chance !
Vous avez une chance de gagner un cadeau!
Entrez votre email et faites tourner la Roue de Chance ! C'est votre chance de gagner jusqu'à 10% de réduction sur votre prochaine commande ou un Livre électronique de recettes autour du thé ! 
Les règles : 
  • Une chance par visiteur !
  • Les tricheurs sont disqualifiés !
powered by proof factor - increase conversions with social proof notifications