Thé et cigare

thé et cigare
Thé et cigare

Un bon cigare et une tasse de thé

L’ancienne cérémonie du thé au Japon, Chado, est un voyage ritualisé – de la conception d’une tasse de thé à la dégustation de sa dernière gorgée. Après des années d’études, les grands pratiquants ressentent une détente totale alors que les sens s’intensifient et se focalisent.

Le kodo est une pratique complémentaire, un rituel qui ne prend pas 15, mais 30 ans à maîtriser. Le kodo est l’art d’utiliser l’encens pour ouvrir tous les sens, car le sens premier et le plus primitif de tous est l’odorat. Le Kodo est souvent pratiqué avant le Chado parce que l’odeur complète et rehausse le goût du thé.

Il existe une autre forme de Kodo qui peut plaire au buveur de thé raffiné (et qui ne demande pas des décennies d’apprentissage). L’association d’un cigare épicurien et d’un thé artisanal rend l’expérience de chacun d’eux d’autant plus vivante et liée. C’est peut-être parce que les deux sont dérivés de feuilles brunes cultivées sous le soleil chaud, mais un bon thé rehausse et encourage un cigare mieux que le café, le champagne ou le scotch.

thé et cigare cubain
Thé et cigare cubain

Le Cigare

Commencez par le cigare. Avant toute chose, assurez vous de savoir fumer un cigare. Les meilleurs cigares ont au moins deux ans pour laisser le temps à l’ammoniac résiduel de se dissiper. Ce qui apporte du plaisir dans l’expérience n’est pas le goût de ce qui est attiré dans la bouche ; c’est l’arôme qui émane de l’extrémité cuite. Le plaisir provient de la fumée qui monte par les narines, excite les cils et intensifie la sensibilité de l’odorat et du goût. C’est l’heure du thé !

Le Thé

Préparez deux thés différents pour l’appariement. Tenez un cigare bien allumé à quelques centimètres sous le menton et appréciez l’arôme du cigare. Buvez une gorgée du premier thé et dégustez le lentement et le gardant en bouche pour obtenir toutes les saveurs. Une fois de plus inhaler le cigare, peut-être prendre une nouvelle aspiration pour déclencher l’extrémité de l’arôme et pour tirer une partie de cette fumée par le nez.

Alors ? Thé et Cigare ?

Comment le goût du cigare a-t-il changé ? Est-il plus aigu, plus intense, plus forestier, plus truffé ? Ou est-ce que tout est adouci comme un nuage ? Maintenant, essayez encore une fois le thé. A-t-il changé ? Est-ce qu’il résiste à la concurrence du cigare ou est-ce qu’il disparaît ? Un grand thé ne tiendra pas seulement, mais fleurira contre un cigare de connaisseur.

Thé et Cigare : 3 fois !

Essayez les deux encore une fois parce que non seulement trois est le charme, mais trois fois aide l’esprit à se concentrer sur le plaisir et à isoler la pléthore de goûts et d’odeurs variés.

Bien sûr, une fois le premier thé terminé, il est temps de passer au deuxième thé et de répéter le processus. Il sera possible de remarquer les différences prononcées et subtiles entre chaque thé et le cigare. C’est ici que l’appariement devient vraiment une question de comparaison.

Tea and cigar
Thé et Cigare, la combinaison parfaite ?

La combinaison Thé et Cigare parfaite

L’association d’un cigare et d’un thé rehausse les deux, mais le cigare met à nu rapidement, facilement et avec précision la qualité d’un thé. Et le thé peut faire la même chose pour le cigare. Curieusement, quelle que soit la qualité la plus élevée, elle dominera.

La pratique de l’appariement peut sembler un exercice d’équilibre, mais la balance penche toujours dans une direction ou dans une autre, et c’est là tout l’intérêt de ce processus. Comme tout exercice ciblé, c’est une pratique stimulante, qui vous donnera envie d’essayer de multiple combinaison pour arriver à celle qui vous correspond le mieux.

Le bon thé et le bon cigare bougeront comme un tango sensuel, se poussant l’un vers l’autre, mais toujours au même rythme. Quand un couple ne réussit pas, c’est comme si quelqu’un apprenait à danser pour la première fois – tendre la main, toucher, mais jamais tout à fait se calibrer dans un fox-trot unifié.

Convaincu ?

D’un point de vue plus pratique, lorsqu’il s’agit d’un assortiment de thés artisanaux, il est toujours bon d’utiliser la méthode du cigare pour choisir judicieusement. Le sens intensifié du goût que procure un cigare de connaisseur est un excellent moyen de tester la meilleure qualité de façon efficace et efficiente. Le vendeur peut s’exprimer avec éloquence sur la provenance du thé (ou du cigare), mais l’humain peut mentir ; les cigares associés à des thés ne mentent jamais.

cigare et thé
Association parfaite de Cigare et Thé

Conseils d’Association Thé et Cigare

Couleur – Plus le thé est léger, plus le cigare est léger. Faites correspondre la couleur de l’infusion à la couleur de l’emballage. Un Thé Oolong de Java ou un Thé Oolong du Népal se marie bien avec l’emballage Claro d’un millésime similaire du Connecticut, de la République dominicaine ou de Cuba.

Taille – Plus grand ne rime pas avec mieux. Dans les cigares connaisseurs, plus la jauge est fine, plus la saveur et la complexité sont concentrées (exemple : un Lonsdale).

Âge – Il est préférable d’assortir les millésimes lorsque le thé est accompagné de cigares. C’est un peu comme la mode. Si votre partenaire porte un cachemire Dior trois pièces, un Vuitton vintage ne sera jamais démodé.

Laisser un commentaire

5% de réduction
Pas de cadeau !
Pas loin !
Presque !
10% de réduction
Livre offert
Pas de cadeau !
Pas de chance !
Presque !
5% de réduction
Pas de cadeau !
Pas de chance !
Vous avez une chance de gagner un cadeau!
Entrez votre email et faites tourner la Roue de Chance ! C'est votre chance de gagner jusqu'à 10% de réduction sur votre prochaine commande ou un Livre électronique de recettes autour du thé ! 
Les règles : 
  • Une chance par visiteur !
  • Les tricheurs sont disqualifiés !
powered by proof factor - increase conversions with social proof notifications